Egalité professionnelle

EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES : OUI AUX QUOTAS AU SEIN DES COMITES EXECUTIFS ET DE DIRECTION

Femme dirigeanteIl y a 10 ans, était promulguée la loi Copé-Zimmermann qui impose un quota de 40 % de femmes dans les conseils d’administration des grandes et moyennes entreprises
✅ Cette loi a eu un réel impact et est bien acceptée ! 44,6% de femmes dans les CA des entreprises du CAC40 et 45,6% pour le SBF 120 en 2020
✅ Si les progrès sont bien reels dans les CA, qu’en est-il dans les Comex et Codir ? Et c’est là où le bât blesse : elles n’y sont présentes qu’à hauteur de 21% (SBF 120 en 2021)
✅Le HCE (Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes) demande à ce que cette mesure soir étendue aux comités exécutifs et de direction : 20% dans 3 ans puis 40% dans 6 ans : voir le communiqué
✅ Sept patrons, parmi lesquels Jean-Pierre Farandou (SNCF) et Anna Notarianni (Sodexo), appellent également à étendre les objectifs contraignants de mixité des conseils d’administration, fixés il y a dix ans par la loi Copé-Zimmermann, à toutes les fonctions dirigeantes. (Le monde)
✅ Enfin, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'est dit favorable à l'instauration de tels quotas et souhaite le dépôt d'une proposition de loi à la mi-mars (Le Figaro)
✅ En revanche, les organisations patronales, Afep et Medef, refusent l’instauration de réels quotas, qui seraient selon elles inapplicables. Opposé à des "quotas durs”, inscrits dans la loi, il milite pour des quotas “volontaires”, que les entreprises se fixeraient à elles-mêmes. Le Medef est prêt à s’engager avec la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, Elisabeth Borne, et le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, dans un dispositif visant à promouvoir la place des femmes dans les comex ou les codir des entreprises, en s’appuyant sur l’index de l’égalité salariale.

 


17 mars 2021

08 mars 2021

11 novembre 2020

23 septembre 2020

09 mars 2020

Abonnement